Je crois qu’on tient ici la surprise sériesque de ce début d’été ! Amazon Prime Vidéo nous offre en effet une adaptation absolument détonnante et jouissive du comic éponyme que, je l’admets, je ne connaissais absolument pas.

The Boys c’est l’antithèse des Avengers de Marvel. On se retrouve plongé dans un univers de héros névrosés et totalement soumis à leurs cotes de popularités. Ils ont soif de pouvoir, parfois même de vengeance, ils sont vénérés comme des dieux, mais le « bien commun », ou « l’intérêt général » ne font pas du tout parti des valeurs qu’ils défendent. Les pires mensonges et les plus horribles manipulations sont de mises ! Le résultat est ahurissant d’humour grinçant et de scènes gores à souhait. Une vraie surprise, qui mérite largement qu’on lui consacre la dizaine d’heure nécessaire pour avaler cette toute première saison.

Créée par la même équipe que The Preacher, cette première saison de The Boys est bien plus intelligente et fine qu’il n’y parait au premier abord. Derrière cette quête de vengeance de « simples » civils, qui se retrouvent être des victimes collatérales des immenses pouvoirs de ces super héros, se cache une satire étonnante de justesse de notre mode de vie occidental, égocentrique à souhait et particulièrement naïf. Cela reste tout de même léger, fluide, presque cartoonesque et nous offre des scènes d’anthologie. Chaque personnage est unique, avec un passé souvent chargé, qui se découvre au fur et à mesure que la saison avance, apportant une profondeur inattendue et inhabituelle dans ce type de série. Le looser du début n’est pas forcément tel qu’on le croit, pareil pour le super héros vénéré qui s’avère être une enflure, ou peut-être pas tant que ça : il y a un véritable travail de nuance, qui les rend particulièrement attachants.

Pour ce qui est de la production, je suis bluffé par la qualité des effets spéciaux, comme cette séquence au début du premier épisode où un personnage se fait littéralement pulvériser par un super héros en pleine course folle. Le sang gicle, les membres explosent, des morceaux de colonne vertébrale sont broyés… Ils y vont à coeur joie, un peu façon Kill Bill. C’est violent, oui, mais il y a toujours une pointe d’humour, ça reste décalé. J’adore ! Le casting est excellent, rien à redire : Karl Urban (qui a déjà joué dans Thor Ragnarok d’ailleurs), Anthony Starr (vu dans Banshee), Jack Quaid (vu dans Hunger Games) ou Erin Moriarty (qui jouait dans L’extraordinaire voyage du Fakir) sont tout à fait au niveau.

Vous l’aurez compris, je suis très agréablement surpris de voir ce qu’Amazon nous propose cet été. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à découvrir un nouvel univers de super héros : enfin de l’humour, enfin du gore, enfin de la satire ! C’est une vraie réussite, et j’espère que cela se confirmera dans la deuxième saison déjà commandée par Amazon. En tous cas, bravo et merci.

Où regarder The Boys ?

  • Il s’agite d’une série exclusive Amazon Prime Vidéo : elle nécessite donc un abonnement Amazon Prime à 49 euros par an.